Un site utilisant WordPress

Améliorer son poulailler avec du nouveau matériel, plus moderne

Il y a quelques années, ma sœur a repris l’exploitation de nos grands-parents après avoir travaillé avec eux pendant une dizaine d’années. Et aujourd’hui il est temps pour elle d’y apporter quelques changements. Par exemple, elle a décidé d’agrandir son poulailler et de le moderniser. Elle a commencé par dessiner les plans et désormais, elle doit trouver le matériel nécessaire. Elle aimerait installer une porte automatique ainsi que des pondoirs. De même, je sais qu’elle voudrait aussi avoir davantage de poules car elle vend les œufs sur le marché et la demande croît ces derniers mois. En résumé, il faut donc qu’elle réalise au plus vite les travaux et pour gagner du temps, elle compte commander ses nouveaux équipements sur Internet.

Un enclos à la pointe de la technologie

Au départ, elle pensait acheter du matériel chez son fournisseur habituel. Seulement, les délais de livraison étaient assez longs pour ce type de produits et surtout, elle ne trouvait pas exactement ce qu’elle voulait. Et quand ma sœur a une idée en tête, c’est très difficile de la faire changer d’avis ! C’est pourquoi elle a finalement décidé d’effectuer ses achats sur une boutique en ligne dédiée à l’aviculture. En quelques clics sur ce site spécialisé, elle a déniché la porte automatique qui correspond à ses besoins et à la taille de son poulailler. Elle a aussi trouvé plusieurs modèles de pondoir pour ses poules, mais elle hésite encore entre deux références. Et en parcourant ce site web, elle a une idée : se lancer dans l’élevage de poussins pour avoir de nouvelles volailles.

Élevage de poussins : les points à respecter

D’après les informations qu’elle a pu récolter sur Internet et auprès de collègues, la saison la plus propice à la ponte est logiquement le printemps. Par conséquent, si elle veut commencer cet élevage cette année, elle doit se dépêcher ! Or, les travaux dans son poulailler ont à peine démarré. Elle n’a même pas encore commandé sa porte automatique. Et comme elle hésite toujours pour son pondoir, je pense qu’elle devra attendre l’année prochaine ! Néanmoins, cela ne l’empêche pas de se renseigner. En effet, il y a quelques éléments essentiels à prendre en compte lorsque l’on se lance dans cette activité. Il faut leur créer un nid confortable et chaud, leur mettre à disposition de l’eau et de la nourriture adaptée. Le nid doit être propre et sec, et la chaleur optimale. Il faut bien la surveiller avec un thermomètre pour qu’il y ait une température allant de 38°C la première semaine à 18°C la sixième semaine. Mais avant leur naissance, il faut aussi bichonner les œufs. Quand on a repéré une poule qui couve, on récupère les œufs les plus beaux pour les mettre à couver dans un incubateur artificiel pendant 21 jours en respectant quelques règles importantes. Du travail en somme, mais cela n’effraie pas ma sœur qui est passionnée par son métier.

Laisser une réponse

*